Perzys Ānogār
Some old wounds never truly heal, and bleed again at the slightest word

 

Partagez | 
 

 Jaime Follard - Nul n'est si sage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
knight

Crédits : gentleheart
Messages : 100
Métier : Garde du corps de la princesse Kalierys
Titres : Chevalier, même s'il lui arrive, fréquemment, d'oublier ce titre.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 0:22

———— Jaime Follard ————
Nul n'est si sage
001. the muse
NOM COMPLET : Jaime Follard.
ANNÉE DE NAISSANCE & ÂGE : Il est né en l'an 365, ce qui lui fait 30 ans tout pile.
SITUATION MARITALE : Malgré les commérages et la coutume habituelle et, malgré ses trente années, Jaime reste encore célibataire. Les raisons sont multiples, en premier lieu, il est un quatrième fils, d'une maison relativement importante, certes, mais quatrième fils tout de même. Suite à cela, notre homme a longtemps vagabondé sur les routes, ne sachant guère quoi faire de son existence, devenir un grand combattant, marquer l'histoire et ce genre de rêves de gamin. Il y a eu un Jaime qui a déjà marqué l'histoire, alors, pourquoi pas deux? Suite à quoi, malgré son entrée au service de la princesse, il a toujours plus ou moins préféré batifoler à droite et à gauche, mais, force est de constater que l'envie d'avoir une épouse se fait tout de même de plus en plus ressentir et que, son aîné ne serait pas contre.
MÉTIER : Jaime est le garde du corps personnel de la princesse Kalieris. En plus de cela, il lui sert de maître d'armes. Il a été choisi par la princesse en personne raconte-t-on. Cela a toujours été un très grand honneur pour lui, qui pensait avoir une vie des plus banales.
TITRE(S) : Même s'il a tendance à l'oublier, Jaime est chevalier de la maison Follard. Une maison disposant d'un certain poids dans le royaume, mais il n'a aucune envie de se retrouver à sa tête et, à part un cataclysme, il ne s'y retrouvera jamais.
ALLÉGEANCE : Son allégeance est toujours allée aux Targaryen.
GROUPE : Andals
AVATAR : Joshua Sasse
CRÉDITS : gentleheart

002. the beauty inside that funny little head of yours
001. Malgré sa haute naissance, Jaime est quelqu'un de très simple. Il a passé son enfance et son adolescence à côtoyer des roturiers, jouant avec eux et découvrant la vie à leur côté. Ses plus proches amis ont toujours été des gens de cette classe sociale et, même lorsqu'il a voyagé à travers le continent, il l'a toujours fait principalement en compagnie de ces gens. De fait, il reste une personne assez loin des standards que l'on pourrait se faire d'une personne issue d'une si grande famille. Attention, bien entendu, notre ami sait se tenir en société, mais il a toujours préféré manger dans une taverne peuplée plutôt que dans une immense sale vide avec trois ou quatre personnes portant des masques. Ainsi, c'est une personne toujours légère, un grand sourire aux lèvres et toujours le mot pour rire, espérant détendre l'atmosphère.  002. S'il y a bien une chose que Jaime aime plus que tout, plus que sa famille, plus que l'épée, plus que les femmes même, c'est bel et bien la nourriture. Depuis sa plus tendre enfance, il a toujours été un grand mangeur. Il n'a jamais eu un ventre rond, de part ses longs exercices quotidiens, mais, nombreux ont été ceux à le comparer à un ogre au vu de ce qu'il ingurgitait. La chose s'est accentuée suite à son errance à travers Westeros. De part les longs moment à manquer de nourriture durant son voyage, il a finit par vite se rattrapper à chaque fois qu'il retrouvait la civilisation et, sa faim ne s'est faite que grandissante. C'est une raison pour laquelle il préfère largement manger dans des tavernes plutôt que dans des maisons nobles. Pouvant manger autant que sa bourse pouvait se le permettre, il a toujours pu manger de la façon qu'il voulait, sans que personne ne lui fasse la moindre remarque. Ainsi, si vous cherchez notre homme, il y a de grande chance que vous le trouvez en train de dévorer tout et n'importe quoi, peu importe l'heure. 003. Jaime est, sans le moindre doute quelqu'un que l'on pourrait facilement qualifier de bon vivant. Toujours souriant, à rire de tout et de rien, il aime blaguer sur tout et n'importe quoi, tenter le moindre petit mot drôle sur de nombreuses choses. Je ne dis cependant pas qu'il dispose d'un humour décoiffant non, mais ses propres tentatives le font toujours rigoler. Il est de ceux que l'on pense incapable d'être sérieux, si bien que, même lorsqu'il combat, notre homme affiche une mine joviale. Chose qui a toujours eu tendance à exaspérer la princesse, soit dit en passant. Il lui arrive même de chantonner lorsqu'il s'entraîne, car oui, chanter, il aime chanter. Sans forcément essayer de savoir si cela dérange ou non son entourage. Par chance, notre ami exerce sa voix depuis aussi loin que sa mémoire le lui permet et, de fait, sa voix reste mélodieuse. Il était aussi un homme simple, appréciant les fêtes, les boissons, les jeux débiles ou encore rester allongé dans l'herbe, sans rien faire, si ce n'est grignoter un poulet ou deux en regardant les nuages. Force est de constater que, la famille dans laquelle il est né et, la devise de celle-ci, semblent parfaitement lui convenir. Je dirais même plus, Jaime a toujours été fier d'en faire partie. Oh, il ne sera jamais un grand homme de cette maison mais, de part sa situation, il est fier de contribuer au prestige de celle-ci. 004. Malgré son insouciance et son manque de sérieux visible, Jaime est particulièrement dévoué à la tâche qui lui a été confié, tout en étant un redoutable combattant. Chose qui pourrait sembler presque inconcevable lorsqu'on le voit gratouiller le menton d'une chèvre en lui disant à quel point elle ferait un bon rôti. Pour vous donner une petite idée de ses talents, je m'en vais vous conter une courte histoire. C'était par une belle après-midi, lorsque le ventre de notre ami commençait à gargouiller. La princesse avait voulu se promener et, en bon garde du corps, Jaime l'avait accompagné, non sans passer par la cuisine avant. C'est pendant qu'il dévorait copieusement son poulet que trois hommes arrivèrent, voulant s'en prendre à la Targaryen. Sans réellement chercher à savoir ce qu'il se passait, ni qui ils étaient, ni même ce qu'ils voulaient, Jaime agrippa sa cuisse de poulet avec force et vit l'enfoncer violemment dans l’œil de l'homme le plus proche, pour finalement insister à grand coup de poings, afin que l'os aille bien jusqu'au bout. Se léchant le bout de doigts, afin de n'en perdre que le moins possible, il se saisit enfin de son assiette en bois qu'il vint éclater à plusieurs reprises sur le crâne du suivant, allant jusqu'à la briser et ainsi former une jolie pointe à l'extrémité de celle-ci, ce qui lui permit, en outre, de venir l'enfoncer dans la gorge du troisième. Le second, passablement amoché et sonné, tenta tant bien que mal de s'échapper mais fut vite rattrapé par le Follard avant de voir son existence s'éteindre à coup de bouts d'assiettes. Une fois la princesse sauvée, plutôt que de lui demander si tout allait bien, l'homme lui fit plutôt remarquer qu'il allait devoir repasser en cuisine, car il avait encore faim. Chose qui, bien entendu, ne plu pas des masses à Kalierys. Mais bon, n'avait-il pas fait proprement son travail tout de même ? 006. Le fait qu'on ne le prenne que très peu au sérieux a toujours été, selon lui, un avantage exceptionnel lorsqu'il s'agissait de combattre. Nombreux sont ceux à avoir baissé leur garde face à lui, l'imaginant particulièrement médiocre, voire même incapable de combattre. À tous ceux-là, Jaime leur a laissé un fabuleux souvenir, pour les plus chanceux. Pour ne rien vous cacher, cet avantage, notre homme n'en a jamais réellement eu besoin. En effet, depuis sa plus tendre enfance, il a toujours su qu'il ne pourrait avoir de grandes aspirations, devenir un grand chef, un seigneur ou je ne sais quoi encore, alors, il a décidé de servir des siens d'une des seules façons restantes : le combat. Il s'est entraîné, plus dur qu'il n'aurait pu l'imaginer. Malgré son côté insouciant, il a toujours été un bourreau du travail pour cela. Même malade, même blessé, il ne se passe pas un jour sans qu'il ne s'entraîne, ou se batte. Ayant beaucoup voyager, notre homme a combattu a de nombreuses reprises, des fer-nés, des clans des montagnes, des pirates, des guerriers des montagnes rouges, des mercenaires, ou encore de simples brigands. A chaque fois, sa vie fut mise en jeu et cela lui a permit d'atteindre ce niveau de compétences. Ces voyages lui ont aussi permis de rencontrer de nombreux maîtres d'armes, auprès desquels il a beaucoup apprit, mais aussi à qui il a donné de sacré maux de têtes. En effet, sa façon de combattre a toujours semblé chaotique et désordonnée, se concentrant plus sur son instinct et son expérience, que les enseignements académiques. Même s'il semble parfois faire n'importe quoi de ses armes, il n'a jamais été rien d'autre qu'un redoutable combattant. Très à l'aise avec les épées, il a apprit le maniement de la lance, des hachettes mais aussi du pugilat. Pourtant, là où notre ami excelle, c'est bel et bien dans le combat d'armes improvisées. Peu importe le nombre de batailles qu'il pourrait mener au cour de son existence, jamais ce nombre ne pourra dépasser le nombre de baston de tavernes qu'il a connu, le rendant ainsi capable de s'adapter à tout et n'importe quoi pour se battre. Une aptitude particulièrement utile lorsqu'il s'agit de protéger une princesse. 007. Outre la nourriture, qui est sa plus grande passion, Jaime est un grand amateur de la gent féminine. Rousses, brunes, blondes, il aime tout le monde. Sans doutes que passer autant de temps en compagnie de non-nobles a fini par altérer sa façon de voir les choses mais, depuis qu'il est en âge, notre homme a plutôt bien profité de la vie. Quatrième fils d'une famille que nous qualifieront sous la barre des maisons importantes, l'idée d'un mariage fut tout de même un peu compliquée pour lui. Ceci dit, cela ne l'a jamais particulièrement dérangé, pouvant profiter pleinement de sa vie, pouvant voyager et rencontrer qui il voulait. Il n'est pas de ceux à se vanter d'un nombre ou d'un nom, non, il espère simplement passer d'agréables moments, si l’alchimie se produit entre lui et une femme. Même si la couleur de cheveux n'est pas quelque chose qui prédomine son jugement, Jaime a une petit coup de cœur pour les dorniennes, les nordiennes et les fer-nées. Pourquoi me direz-vous ? Pour leur côté guerrière, fougueuses et qui ne se laissent pas marcher dessus. Des femmes fortes, loin des standards des royaumes à « l'intérieur des terres », qui lui font un petit effet. Quant aux dorniennes, il apprécie tout spécialement leurs habitudes vestimentaires, toujours peu vêtues ou habillées légèrement. Ce qui ne l'a jamais vraiment laissé de marbre, tout comme leur teint hâlé prononcé, que l'on ne retrouve qu'en ces lieux. Certains pourraient penser qu'avec un tel passif, Jaime pourrait être méprisant envers la gent féminine, c'est tout le contraire. En effet, l'homme a toujours été respectueux envers toutes les femmes, nobles, ou de basses naissances. Il a déjà appris auprès de maîtresse d'armes, a déjà été vaincu par certaines d'entre elles et, prends tous ces ordres d'une princesse. De ce côté là aussi, Jaime a toujours été particulièrement ouvert. 008.Être chevalier n'a jamais été une vocation pour Jaime. Loin de là. Deux de ses frères le sont et, cela ne l'a jamais intéressé. De son point de vue, nombreux sont les chevaliers à abuser de leur titre, se pensant supérieur à la masse, tout en ne respectant que rarement leur vœux. Alors non, l'idée de le devenir ne l'intéressait que trop peu, préférant vaquer à ses occupations. De toute manière, il n'a jamais été un homme avec des ambitions, des rêves ou je ne sais quoi encore. Jaime a toujours préféré ne pas être tenu par de quelconques engagements moraux. Pourtant, contre toute attente, cet homme a été adoubé. Pas après être devenu écuyer durant de nombreuses années, pas après avoir étudié un nombre incalculable de choses, non, par une princesse Targaryen. Contre toute attente et ce, malgré une différence abyssale entre leur deux personnalité, la jeune Kalierys finit par apprécier son garde du corps et lui offrit ce titre honorifique après trois ans de bons et loyaux services. Était-ce pour le remercier ? Ou peut-être qu'elle le pensait digne d'être appelé « Ser » ? Il n'en savait rien, à u moment, l'homme avait pensé à lui demander mais, l'idée finit bien vite par lui sortir de la tête, sans doute son attention fut-elle captivée par autre chose, telle une odeur de viande grillée venant des cuisines. Fait amusant, cependant, il lui arrive quelques fois, pour ne pas dire trop régulièrement, d'oublier qu'il est chevalier, ce qui crée quelques scènes particulièrement gênantes lorsqu'il essaie de se présenter. 009. Le chevalier n'a jamais supporté le port des armures lourdes et, encore moins des harnois complet, trouvant que cela a toujours été particulièrement inconfortable, tout en gênant grandement les mouvements. Il n'a jamais apprécié la chose et, a toujours trouvé Dorne ou encore le Nord particulièrement appréciable pour leur vision sur ce sujet. Ainsi, lorsque la princesse Kalierys lui demande d'enfiler son armure de cérémonie, pour de grands événements, le Follard s'exécute, non sans ronchonner une bonne partie de la journée. 010. Lorsqu'il est gêné, parce que oui, de temps à autres, cela lui arrive, notamment lorsqu'il déçoit la princesse Kalierys, Jaime a toujours le bout du nez qui lui gratte, ce qui l'amuse grandement, ne le faisant passer que pour un plus grand idiot qu'il ne paraissait déjà être.

003. the mun
PSEUDO : Enzzath PRONOMS : Il DISPONIBILITÉ : Je dirais trois ou quatre jours sur sept pour la majorité du temps CONNAISSANCE DU FORUM : La p'tite princesse m'a trainé par ici What a Face  REMARQUES : écrire ici.

Code:
<span class="pris">JOSHUA SASSE</span> | Jaime Follard.
Code:
<span class="pris">GARDE DU CORPS DE KALIERYS</span> | Jaime Follard.


Dernière édition par Jaime Follard le Mar 10 Oct - 1:46, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
knight

Crédits : gentleheart
Messages : 100
Métier : Garde du corps de la princesse Kalierys
Titres : Chevalier, même s'il lui arrive, fréquemment, d'oublier ce titre.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 0:22

———— make your own choices ————
001. chapitre premier
Raconter l'enfance de Jaime reviendrait à une perte de temps. Celle-ci n'a, en aucun cas, eu un quelconque intérêt, si ce n'est deux ou trois petits détails. En effet, notre ami a eu une enfance plutôt  classique. Entraînement à l'épée, études auprès du Mestre et de la Septa, tout en jouant avec ses aînés. Car oui, il fut le petit dernier de la fratrie, quatrième enfant du seigneur de Castelfol. En fait, je devrais plutôt dire, cinquième, le bougre ayant fait quelques infidélités à sa promise. Etant le petit dernier de la famille, on lui laissa bien plus de liberté qu'à ses aînés, ce qui lui permit de vagabonder joyeusement dans la cité, tout en se faisant de nombreux amis parmi les plus démunis, avec qui il passait d'excellents moments, forgeant même des amitiés qui perdurèrent jusqu'à ce qu'une mort ne vienne les séparer à travers les années. Outre cela, n'ayant aucune ambition particulière, ni une quelconque vue sur le trône de ces terres, le bambin préféra se concentrer sur le maniement des armes, se disant qu'ainsi, peut-être que ses frères pourraient lui trouver une utilité future. Sans raison particulière, il s'était mis en tête qu'il ne pourrait être bon qu'à cela, qu'il ne pourrait faire que cela de son existence et, dès lors, une bonne partie de ses journées furent consacrés au maniement de l'épée et de la lance. La fin d'après-midi, après de longues sessions d'entraînements, Jaime se rendait toujours dans la basse-ville pour y retrouver ses amis et leur apprendre ce qu'il avait découvert un peu plus tôt. Dès leur plus jeune âge, les bambins rêvaient d'aventure, de voyage et de rencontres exceptionnelles. Il était tout simplement impensable de partir seul dans cet exode et, le jeune noble voulait partager le plus de choses avec ses confrères et voulait, à tout prix, partir avec eux.

C'est ainsi que, les seize années passées et, après que son maître d'armes l'ait copieusement complimenté sur ses aptitudes auprès de son seigneur, que Jaime prit la route aux côté de ses amis pour découvrir le monde. Sa raison officielle était de se renforcer, devenir un meilleur combattant et, pourquoi pas, un chef de guerre, ce qui serait utile à la maisonnée. Même s'ils n'étaient qu'une dizaine à partir, tous avaient grande confiance en celui qui leur avait tout appris et lui, connaissait mieux que quiconque leurs capacités, leurs habitudes, leurs faiblesses et leur façon de réagir face à un adversaire plus ou moins fort que eux. Il semblait, en effet, tout désigné pour être leur capitaine. Pour tout vous dire, ce fut même l'un d'entre eux qui le proposa à ce rôle et, tous semblaient d'accord sur ce point, chose qui le mit assez mal à l'aise au début. Combattre pour sa vie était une chose, mais combattre tout ayant le poids d'autres vies sur les épaules était plus compliqué. Durant huit ans, le petit groupe s'aventura un peu de partout sur le continent, se faisant recruter de partout où l'on avait besoin de bras armés. Attaques de brigands, protections de convois, attaques de fer-né, clans des montagnes un peu trop hargneux ou encore ces sauvages des montagnes rouges un peu trop insistant à pénétrer dans les terres de l'orage. Tout était bon pour eux. Un peu de nourriture, un peu d'or, un lit et un feu autour duquel se réchauffer, tous étaient heureux d'accepter. Durant ce long périple, Jaime devint un redoutable combattant. Même si les premières fois furent particulièrement horribles et effrayantes, il finit par réussir à surmonter le tout pour devenir un homme que l'on pouvait suivre, malgré son addiction invraisemblable à la nourriture et son air désinvolte. Il put apprendre auprès de grands combattants, de grands maîtres d'armes ou encore de seigneurs divers et variés, afin de découvrir quelques aspects de la stratégie martiale qu'il ignorait encore. Petit à petit, son petit groupe de mercenaire s'était vu offrir une certaine renommée et, s’agrandit de quelques recrues, qui, malgré elles, ne purent remplacer les deux amis d'enfance morts sur le champ de bataille.

Ce qui finit par le faire rentrer, malgré les délices de Dorne, que cela soit pour les yeux ou pour le palais, fut la mort de son père, emporté par la maladie à un âge vénérable. Ayant acquis une certaine expérience et, étant capable de « rentrer dans la cour des grands » lorsqu'il s'agissait de combattre, Jaime décida de rentrer à la maison pour épauler son aîné dans ses nouvelles fonctions. La plupart de ses confrères restèrent vivre sur les terres Follard, tandis que d'autres décidèrent de partir à la capitale, monter une affaire, gardant tout de même leur épée quelque part. A ceux-là, il offrit une bourse remplie pour les aider dans leur débuts. Ils avaient traversés les sept enfer ensemble, il pouvait bien faire un geste. Personne n'a jamais connu la terreur avant d'affronter une horde de fer-nés voulant saccager et violer tout ce que l'on pouvait trouver dans un village portuaire, sans crier gare, en pleine nuit.

Par la suite, Jaime fit office de capitaine de la garde du château, se déplaçant de temps à autres pour quelques tournois, participant à ceux-ci lorsqu'il y avait une épreuve de combat à pied, que cela soit individuel, ou une mêlée. Dans la grande majorité de ces participations, le jeune homme fit bonne impression, en en remportant même quelques uns, à sa plus grande fierté. Sa vie changea radicalement lorsqu'il fit la connaissance d'une jeune femme. Plus jeune que lui, mais belle comme le jour, issue d'une noble maison de la couronne, tout comme lui. Il lui fit la cour durant de longs mois, allant jusqu'à la suivre à Port-Real. Il participa à un tournoi, demandant ses faveurs et remportant haut la main chacun de ses affrontements, voulant lui faire honneur. Malheureusement, cela ne lui suffisait pas. Cela ne lui suffit jamais. La belle s'était attiré les regards d'un homme bien plus important que lui, un seigneur qui pouvait lui offrir tout ce qu'elle voulait, argent, pouvoir et renommée. Son cœur éclata en de nombreux petits bouts et, une seule chose pouvait le consoler : une bonne taverne et de la bonne nourriture bien copieuse. C'est en revenant de sa petite soirée qu'il tomba sur une servante du château, embêtée par quelques mercenaires de passages éméchés qui, vous l'aurez compris, ne voulaient pas simplement lui demander une indication. Intervenant avec violence et, pour seule arme, son couteau à viande, il massacra les cinq hommes après avoir étrangement demandé à la jeune femme effrayée de fermer les yeux et de se boucher les oreilles. De son point de vue, la belle avait vu suffisamment d'horreur pour la soirée. Des testicules tranchées, des visages éclatés contre la pierre, des jambes et des bras brisés, des yeux crevés ou encore du sang jaillissant de leur gorges à l'air libre, Jaime ne voulait pas que cette jeune femme soit marquée à vie par tout cela. Dans l'affrontement, notre homme prit quelques coups, dont un coup de poignard qui lui déchira le flanc gauche, ce qui le fit pester.

Le lendemain, après s'être fait soigner cette vilaine blessure et, après avoir pesté encore et encore de son incapacité à se battre contre des hommes si faibles, sans être blessé, notre ami se rendit dans la cour pour y rencontrer le maître d'armes. Un homme aux cheveux blancs mais à la carrure imposante, qui, malgré tout, laissait percevoir une retraite proche. Là où certains y voyaient une faiblesse et, une relique du passé, lui y voyait un homme empli de savoir et de sagesse, capable d'abattre la grande majorité de ces chevaliers pompeux qui, étrangement, trouvaient toujours une raison de se défiler lorsqu'il fallait l'affronter. Après tout, ser Barristan le Hardi n'était-il pas considéré comme l'un des meilleurs combattants, si ce n'était le meilleur, de son époque et ce, malgré son âge avancé ? Le Follard voulait corriger ces erreurs de posture, certain d'en avoir suite à ces mésaventures. Un style de combat chaotique ne pouvait qu'être compliqué à observer pour un combattant et, encore moins à analyser, mais, l'homme d'âge mûr accepta de se mesurer à lui dans un combat d'entraînement, qui n'en avait que de nom. Le combat sembla durer une éternité, le vieil homme semblait anticiper tous les coups de son adversaire, malgré sa façon de se battre particulièrement étrange et, attaquait dans des angles particulièrement difficile à défendre. Cela dura un long moment, à tel point que Jaime finit par s'essouffler tandis que son adversaire semblait frais comme au début. Malgré cela, l'ancien mercenaire finit par se créer une ouverture par un coup d'épaule bien placé et, l'épée d'entraînement vint se poser sur sa gorge, dans un soupir victorieux, pour finalement se laisser tomber sur les fesses et féliciter le maître d'armes, en particulier pour son endurance et sa défense impénétrable. Le vieil homme lui donna quelques conseils dont il garda précieusement en tête pour le restant de sa vie, ne faisant que le renforcer.

Ces trois événements qui, ne semblaient avoir que peu de liens entre eux, d'un point de vue extérieur, finit par attirer l'attention sur lui et, ce fut là que l'improbable se produisit. La princesse Kalierys Targaryen vint le voir, en personne, afin de lui faire une proposition que l'on ne pouvait refuser, définitivement pas ; entrer à son service et, plus particulièrement, devenir son garde du corps personnel. Son existence semblait enfin avoir du sens et, comme si cela ne suffisait pas, un an plus tard, la jeune femme finit par lui demander ses services pour autre chose, il devait la former au maniement des armes, chose qu'il accepta avec grand plaisir. Enfin, lorsqu'il eut vingt-huit ans, elle lui offrit quelque chose dont il pensait ne jamais être digne, un adoubement. Il lui était déjà fidèle, à vie. Il savait que, malgré leur différents tempéraments, le fait qu'il parlait tout le temps, oubliait de temps des formules de politesse et autre … Il savait que la princesse avait finit par s'attacher à lui et même l'apprécier, mais jamais il n'aurait cru qu'elle puisse lui offrir pareil présent et, la quitter un jour était tout simplement devenu impensable. S'il devait un jour se marier, son épouse devait venir à la cour des Targaryen, à ses côté. Cela ne laissait d'ailleurs aucune négociation possible.


Dernière édition par Jaime Follard le Jeu 12 Oct - 17:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 0:30

Bienvenue Jaime et bon courage pour ta fiche !!! =)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
knight

Crédits : gentleheart
Messages : 100
Métier : Garde du corps de la princesse Kalierys
Titres : Chevalier, même s'il lui arrive, fréquemment, d'oublier ce titre.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 0:58

Merci bien mon brave :D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
princess
Crédits : Proxima
Messages : 49
Métier : Ambassadrice Targaryen
Titres : Princesse des Trois Royames

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 1:06

Bienvenue très cher Eyes

_________________

FIRE & BLOOD

Some battles are won with swords and spears, others with quills and ravens.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
avatar
knight

Crédits : gentleheart
Messages : 100
Métier : Garde du corps de la princesse Kalierys
Titres : Chevalier, même s'il lui arrive, fréquemment, d'oublier ce titre.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 1:14

Merci ma charmante petite princesse Cute
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 1:26

Bienvenue sur le forum et bon courage pour la suite de ta fiche. Love
Revenir en haut Aller en bas
avatar
knight

Crédits : gentleheart
Messages : 100
Métier : Garde du corps de la princesse Kalierys
Titres : Chevalier, même s'il lui arrive, fréquemment, d'oublier ce titre.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 1:27

Ohhhh, vouzici,q uelle surprise Lama

Merci bien ma jolie Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hand of the queen

Crédits : aeairiel (avatar & signature).
Messages : 226
Métier : main de la reine siégeant au conseil restreint.
Titres : prince héritier du trône de fer et des trois royaumes.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 1:51

———— Bienvenue à Westeros ! ————
Chargement en cours...

Ce début promet ! Yes

Nous te remercions de t'être inscrit/e sur Perzys Anogar et nous avons hâte de lire ta fiche !

Tu as une semaine pour la compléter ! Si ce délai est un peu court, n'hésite pas à nous demander de le rallonger pour toi, sans quoi nous allons nous inquiéter et mettre ta fiche de côté.

Si tu as des questions, nous sommes là pour y répondre : tu peux t'adresser au staff par MP, ou venir nous voir dans la Chatbox ! Nous te demanderons simplement de ne pas poster ailleurs que dans ta fiche tant que ton personnage n'est pas validé.

En attendant, si tu ne l'as pas déjà fait, te voilà un peu de lecture :
- Le Règlement du forum , pour savoir comment nous fonctionnons et ce qu'il te faut faire... ou ne pas faire !
- Les règles du contexte ainsi que le contexte lui-même, pour mieux t'intégrer dans notre chronologie.
- Le bottin des avatars, histoire de vérifier que celui que tu convoites est bien disponible.
- La chronologie du forum, une annexe utile pour savoir comment placer ton personnage temporellement aux événements. (Mais toutes les annexes sont bien, tu verras.)

À très bientôt en jeu !



_________________

'there's no love in you' he was told once... he has loved so deeply that he can't go near it anymore. he can't approach it, he can't touch it. it is not to be talked about. but for the love of the seven, do not talk to him about dragon fire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Dim 8 Oct - 9:06

Bienvenue parmi nous!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
knight

Crédits : gentleheart
Messages : 100
Métier : Garde du corps de la princesse Kalierys
Titres : Chevalier, même s'il lui arrive, fréquemment, d'oublier ce titre.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Lun 9 Oct - 14:52

Viseryon > Oh ça me fait plaisir ça, merci beaucoup :D
Dans tous les cas, je n'hésiterai pas à venir embêter si besoin, merci ^^

Jaena > Merci m'dame :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Mar 10 Oct - 2:18

String
Allez. On accélère cette fiche. Et que ça saute. Bienvenue pour la forme. Eyes
Revenir en haut Aller en bas
avatar
knight

Crédits : gentleheart
Messages : 100
Métier : Garde du corps de la princesse Kalierys
Titres : Chevalier, même s'il lui arrive, fréquemment, d'oublier ce titre.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Mar 10 Oct - 2:50

/me bloque un moment sur la danse.

Merci bien ma petite danseuse, j'essaie de faire ça vite, promis Cute
Revenir en haut Aller en bas
avatar
lord of house lannister

Crédits : Dakini & Magneion
Messages : 280
Métier : Combattant
Titres : Chevalier

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Mar 10 Oct - 11:07

———— Félicitation, tu es validé ! ————
Chargement réussi

Bienvenue parmi nous ! Nous espérons que tu te plairas sur Perzys Anogar !

Ô grand chevalier bretteur à la cuisse de poulet ! Merci pour cet éclat de rire de bon matin (sérieux, ton perso est con mais je l'adore XD ) ! Enjaille-toi !



Nous t'invitons donc à poster une fiche de liens par ici, pour que le reste du forum apprenne à mieux te connaître.
Tu peux également faire une demande pour un rp dans ce sujet.

Ne t'inquiète pas pour la réservation de ton avatar, on s'en occupe !

Bon jeu !




_________________




Hear me Roar
“Once you’ve accepted your flaws, no one can use them against you.” - GRRM
Revenir en haut Aller en bas
avatar
knight

Crédits : gentleheart
Messages : 100
Métier : Garde du corps de la princesse Kalierys
Titres : Chevalier, même s'il lui arrive, fréquemment, d'oublier ce titre.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage Mar 10 Oct - 15:56

Merci mon petit Cute
Y'a pas de raisons que je me plaise pas sur ... Enfin, ici quoi What a Face
/me n'aura pas besoin de xis mois pour se souvenir du nom du forum, non non non What a Face

Bah écoute, heureux que ça t'ait plu en tout cas et je vais m'occuper de ça :D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Jaime Follard - Nul n'est si sage

Revenir en haut Aller en bas
 
Jaime Follard - Nul n'est si sage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sir Jaime Lannister vs Cthulhu
» [Question] Jaime Lannister
» Peluche sage mais enflammée - Future cercle 14x - PVM
» Guerrier de Brakmar , vaillant et sage ! [Exécuté]
» Les Paroles du Sage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perzys Ānogār :: the long night :: madness to wisdom :: bienvenue à westeros-
Sauter vers: