Perzys Ānogār
Some old wounds never truly heal, and bleed again at the slightest word

 

Partagez | 
 

 Midnight in her eyes - Kalierys

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
princess
Crédits : Proxima
Messages : 49
Métier : Ambassadrice Targaryen
Titres : Princesse des Trois Royames

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Midnight in her eyes - Kalierys Ven 6 Oct - 14:08

———— Kalierys Rhaenys Targaryen ————
   Fire & Blood
001. the muse
NOM COMPLET : Je me prénomme Kalierys mais mon frère et ma soeur me surnomment souvent Kaly. Ma mère a décidé de me donner comme second prénom celui de mon ancêtre Rhaenys qui était arrivée à Westeros en compagnie de son frère et de sa soeur. Enfin, mon nom de famille est celui de l'illustre famille Targaryen, un nom que je porte avec fierté ou arrogance selon certains.
   ANNÉE DE NAISSANCE & ÂGE : Je suis née en 370 ac, j'ai donc actuellement 25 ans.
   SITUATION MARITALE : Je suis la veuve de Rickar Casterly et je n'ai pas d'enfant.
   MÉTIER : Je suis chargée de la diplomatie pour ma famille, je suis ainsi considérée comme une ambassadrice de la famille Targaryen. Secrètement je suis la dirigeante du réseau d'espions de la couronne.
   TITRE(S) : Je suis la Princesse des Trois Royaumes et héritière du trône en dernier recours si ma soeur et mon frère disparaissent sans enfant.
   ALLÉGEANCE : Mon allégeance et ma loyauté vont d'abord à ma famille, les Targaryens et ainsi, je suis actuellement fidèle à la couronne.
   GROUPE : Je suis de part mon sang une Andals.
   AVATAR : Emilia Clarke
   CRÉDITS : Proxima
   

   
002. the beauty inside that funny little head of yours
001. Un livre. Voilà ce que vous me verrez très certainement toujours avoir sur moi. Passionnée d'Histoire mais aussi de lectures en tout genre, j'ai très souvent la tête plongée dans un livre. Ayant lu ou relus la plupart des livres à ma disposition, il m'arrive parfois de faire de longs voyages pour trouver de nouveaux exemplaires, c'est ma passion, mon domaine de prédilection.  002. D'aucuns trouvent que je suis une femme froide. Je dois avouer qu'il m'arrive rarement de sourire, du moins de façon sincère et profonde, et que mon regard est toujours très hautain et froid. Je n'aime pas beaucoup discuter, je suis très discrète de nature et préfère observer de loin. C'est ce côté mystérieux que j'entretiens qui me donne cet air si distant. Je suis secrète et extrêmement méfiante et ainsi, vous n'aurez droit à mes paroles et sourires doux que si vous parvenez, non sans peine, à gagner ma confiance et mon respect. 003. Il m'a très souvent été rapporté à quel point je ressemblais physiquement à mon illustre grand-mère Daenerys Targaryen. Il est vrai que les représentations que j'ai vu d'elle sont troublantes. Cela me rend d'autant plus fière car sa vie fut passionnante et épique. Je regrette que ses dragons furent les derniers de leurs races mais je continue tout de même à chercher des traces qui pourraient permettre de retrouver nos montures magnifiques, dignes de notre famille. 004. Comme vous l'aurez certainement compris, je suis extrêmement fière de porter le nom des Targaryens. Cela me rend parfois très hautaine et supérieure. Mes cheveux argents, mes yeux violets et mon caractère fort font de moi la parfaite Targaryen. Toutefois, contrairement à mes frère et soeur, je suis très calme en apparence et ne m'énerve jamais. Mes colères sont d'autant plus destructrices car je préfère frapper avec calme et réflexion, ce qui fait parfois plus mal car j'aurais su où frapper. Je suis très patiente et redoutable en ennemie car très bonne manipulatrice. 005. J'apprends beaucoup, j'apprends seule et j'apprends vite. Ce fut le cas pour la lecture et l'écriture mais c'est aussi le cas dans beaucoup d'autres domaines. De nature curieuse, j'aime apprendre de nouvelles choses et j'apprécie les apprendre seule, raison de plus d'avoir toujours un livre à la main. 006. Je suis une piètre cavalière et je ne chevauche que lorsqu'il le faut. Je ne suis pas à l'aise avec les chevaux et ils le sentent très facilement, ce qui n'est pas toujours pour m'aider lors des grands voyages puisque le cheval aura alors tendance à ne pas être très discipliné. J'essaie ainsi de monter le moins possible. 007. J'ai un goût particulier pour les beaux vêtements et les belles coiffures. Ainsi, quelque soit l'heure du jour où de la nuit je serais toujours bien apprêtée, avec des habits aux couleurs nobles et les cheveux toujours attachés par de nombreuses nattes. Je prend également toujours soin à avoir un accessoire comportant un dragon, comme pour rappeler une fois de plus à quel point je suis fière de cette famille. 008. Je déteste ne pas savoir quelque chose, c'est pourquoi, je fais en sorte que mon réseau d'espions soit le plus efficace possible. D'ailleurs, aucun espion de la couronne ni même ma soeur ne savent que je suis la vraie dirigeante du réseau. J'ai protégé mon secret en m'assurant que seul celui qui est considéré comme le chef du réseau soit au courant qu'il ne répond qu'à moi principalement. Ainsi, si un espion s'avère être un traitre un jour, jamais il ne pourra dire qu'un ordre venait de moi. Je suis méfiante et secrète, je vous l'avais dit ... 009. Après avoir lu de nombreux récits de batailles, je me suis rendue compte qu'il faudrait que je puisse savoir me battre au cas où. Ainsi, depuis quelques années, je m'entraine à manier l'épée et l'arc même si je sais qu'en cas de conflit ouvert, j'aurais plus tendance à utiliser mon esprit et mes paroles comme des armes. 010. Malgré mon attitude hautaine et froide, certaines personnes me trouvent tout à fait à même de prendre le pouvoir. Mon intelligence, mon calme et ma réflexion sont des qualités qui semblent plaire. Avec les récentes décisions étranges de ma soeur et le tempérament de feu de mon frère, d'aucuns pensent que je ferais une meilleure souveraine. Cependant, je préfère rester dans l'ombre et je n'ai aucune vue sur le trône sauf si un jour ma fratrie venait à disparaitre sans héritier, en dernier recours peut être pourrais-je accepter la couronne. 011. Enfin, je porte un collier que je ne quitte jamais. La chaine est assez longue pour que je puisse le dissimuler sous mes robes mais parfois il m'arrive de le laisser à la vue de tout le monde. Il s'agit d'un cristal allongé d'un bleu profond étincelant qui rappelle le ciel lors d'une nuit étoilée. J'aime observer les étoiles et j'ai reçu ce cadeau de la part de ma mère quand j'étais jeune, depuis, je ne l'ai plus jamais quitté. 012. Je déteste la foule. De part mon caractère plutôt solitaire et discrète, que certains qualifient de paranoïaque, je n'aime pas me retrouver au milieu de trop de personnes. Dans ces moments-là j'ai l'impression que j'ai du mal à respirer et que ma vie est en danger. D'aucuns disent qu'il s'agit-là d'une maladie de l'esprit, d'une peur irrationnelle et inexplicable.  013. Je ne suis pas du tout à l'aise avec les animaux, qu'ils s'agisse de chevaux ou mêmes de chiens ou de chats. Je ne saurais dire d'où vient cela mais je ne comprends pas l'admiration des gens pour les animaux. Peut être qu'un jour quelque animal que ce soit pourra me faire changer d'avis. 014. Je suis plutôt petite pour une femme de mon âge et surtout pour une Targaryen. Je suis un peu plus petite que la moyenne des femmes et certain trouvent que cela me correspond bien avec mon caractère discret. Toutefois, je ne laisse personne juger ma taille très longtemps car mon regard lui, est toujours supérieur aux autres, presque arrogant.
   

   
003. the mun
PSEUDO : Pronom PRONOMS : elle DISPONIBILITÉ : Ca dépend des semaines mais je dirais 5/7J. CONNAISSANCE DU FORUM : Grâce à Viseryon darling Eyes   REMARQUES :  Coeur

   
Code:
<span class="pris">EMILIA CLARKE</span> | Kalierys Targaryen.
   
Code:
<span class="pris">PRINCESSE & AMBASSADRICE TARGARYEN</span> | Kalierys Targaryen.
   

_________________

FIRE & BLOOD

Some battles are won with swords and spears, others with quills and ravens.
©️ FRIMELDA


Dernière édition par Kalierys Targaryen le Dim 3 Déc - 12:50, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
princess
Crédits : Proxima
Messages : 49
Métier : Ambassadrice Targaryen
Titres : Princesse des Trois Royames

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Midnight in her eyes - Kalierys Ven 6 Oct - 14:09

———— Vestriarzir hen ñuha ābrar ————
Je suis née au sein de la famille Targaryen, dernière d’une fratrie de trois. Mes parents étaient le roi et la reine, je fus donc, dès ma naissance, prédestinée à quelque chose de grand, avant même de connaître l’histoire de ma famille. Je suis Kalierys Rhaenys Targaryen, princesse des Trois Couronnes. Ma mère avait toujours voulu avoir trois enfants et même si elle eu beaucoup de mal à m’avoir, elle remercia les Sept d’avoir exhaussé son souhait. Je suis donc née dix ans après mon frère Viseryon et dix ans, c’est une génération différente. Toutefois, malgré mon gros écart d’âge entre nous trois, je fus chouchouté par mon frère et ma sœur. Ma sœur était d’une beauté sans égale et je l’admirais toujours dans ses robes magnifiques et ses coiffures resplendissantes. Ce fut elle qui me transmit son goût pour les belles parures. Mon frère quand à lui me partagea sa passion pour l’histoire et notamment l’histoire de notre famille. Je me souviens qu’il me lisait les récits de nos illustres ancêtres lorsque j’allais dormir. J’étais une enfant très calme comparée à mes frère et sœur et, passionnée par les livres, j’appris très jeune à lire puis à écrire, seule. J'ai également appris à parler le Haut Valyrien un peu plus tard. Je suis une enfant des lettres, j’ai dévoré énormément d’ouvrages dans ma jeunesse, passant des journées entières à la bibliothèque royale. C’est durant mes jeunes années que je me rendis compte à quel point j’aimais observer les gens, restant dans l’ombre et analysant leurs comportements. Nul doute que j’étais une enfant très intelligente, mature et éveillée pour mon âge. J’observais très tôt les étoiles et tentait d’imaginer des théories pouvant me permettre de comprendre ce qu’elles étaient réellement. L’Histoire et l’astronomie devinrent mes domaines de prédilection.

Mon enfance n’étant pas plus intéressante que ça, je préfère passer sur ces détails. De toute façon, je perdis le peu d’innocence que j’avais lorsque ma mère décéda des suites d’une maladie. Elle m’avait toujours beaucoup protégé même si je savais à quel point nous vivions dans un monde cruel. D’aucuns diront que je n’ai pas versé une larme à sa mort car je savais que cela était inévitable depuis les nombreuses semaines qu’elle avait passé alité. Mon caractère froid laissait souvent penser aux autres que j’étais un cœur de pierre, que les vies humaines n’importaient peu pour moi, ce qui était bien entendu faux mais j’avais depuis très jeune appris à cacher mes sentiments. Beaucoup avaient ainsi du mal à me cerner et cela me rendait très secrète en plus de n’être pas très bavarde. Peut être étais-je tout simplement plus ouverte d’esprit pour ne pas regretter la mort des gens, imaginant que c’était leur destin. Quelques années plus tard, ce fut mon père qui fut atteint d’une faiblesse cardiaque. Allais-je perdre mes deux parents si tôt … ? Je me souviendrais toujours de cette nuit terrible où mon père mourut et où nous reçûmes la dépouille de la femme de Viseryon qu'il avait envoyé en mission à Dorne. Ce fut donc enterrement que nous organisâmes. Je parvins à retenir Viseryon de la colère qui l’avait déchiré de l’intérieur grâce à mes stratégies. Il voulait tuer les Martell ici et tout de suite. Je savais que les décisions prises sous la colère étaient toujours les pires ainsi, je parvins à le convaincre que nous nous vengerions des Martell plus tard grâce à des plans que j’avais imaginé. Nous les frapperions fort et nous les éliminerions. J’avais commencé à me rendre compte de ce talent que j’avais pour élaborer des stratégies grâce à la patience et à l’observation, mais nous y reviendront plus tard. Inconsolable, mon frère préféra décliner le rôle de nouveau roi et laissa ainsi la place à notre sœur, Saelys. Ainsi, elle devint la nouvelle reine des Trois Royaumes.

Viseryon mit beaucoup de temps à se remettre de la mort de sa femme. J’étais encore jeune mais déjà, de part mes lectures et ma vie à la cour, je commençais à comprendre comment le monde tournait. Je voulais trouver ma place auprès de ma sœur, lui être utile d’une manière ou d’une autre afin de correctement servir la famille dont j’étais si fière. De part mon esprit réfléchi, mon attitude calme, mes analyses et ma connaissance de l’histoire du monde, on me jugea très vite douée pour la diplomatie. J’étais naturellement très à l’aise pour imaginer les résolutions de conflits et je fis des efforts pour être plus bavarde. J’appris à mentir comme à respirer et, malgré mon visage froid et mon air hautain, je parvenais à plaire par mes discours et ma beauté qui grandissait. Je commençais doucement à profiter de mes paroles bien pesées pour manipuler doucement mon interlocuteur et souvent lui faire approuver des choses sur lesquelles il était contre au début. J’étais très douée pour cela. Au final, la diplomatie et le mensonge sont deux choses bien plus liées qu’il n’y paraît, comme les deux face d’une même pièce, tout comme je l’étais, d’un côté, très calme et inspirant la confiance des autres, d’un autre, d’une intelligence redoutable et doué du don de manipulation.

C’est grâce à mon sens de l’observation et ma discrétion que je me rendis compte qu’il existait tout un réseau secret, un réseau utile et qu’il me plairait de diriger pour mon sens de la manipulation et des intrigues. Je fis donc la connaissance du maitre espion au service  de la reine. A ce moment là mon frère venait d’être nommé Main de la Reine. Ma sœur, qui voulait également me donner un rôle important, me proposa de devenir ambassadrice de la famille. J’acceptais tout en sachant parfaitement comment j’allais m’en sortir. Après de nombreuses discussions, j’appris à connaître ce maitre espion à l’expérience plus qu’exemplaire. Petit à petit nous nous fîmes confiance et je cru comprendre qu’il m’imaginait bien en tant que souveraine. Il était clair que certaines décisions de ma sœur ne lui plaisaient guère et il sembla qu’il me prêtait plus allégeance à moi qu’à elle. Sans avoir à l’idée de trahir ma sœur, je me rendis compte que je pourrais m’aider de lui pour diriger en secret le réseau d’espions. C’est ainsi que cela se fit et lui seul sait que c’est moi qui tire les ficelles de ce réseau. Je suis très douée dans mes ordres et ainsi, le réseau est beaucoup plus efficace qu’avant. Ma sœur s’en réjouit même si elle est loin de se douter que c’est grâce à moi. Je préfère laisser les louanges au maitre espion, il les mérite amplement.

C’est ainsi que vint à mes oreilles une rumeur qui voulait que le bras droit du Lord de la famille Casterly projetait un coup d’état contre ma sœur. Ces décisions n’étaient pas toujours appréciées dans le royaume et il existait ainsi quelques groupes rebelles et lui semblait à la tête d’un de ces groupes. J’avais dix huit ans et je n’étais toujours pas mariée, cela commençait à faire grincer des dents à beaucoup. J’allais donc faire d’une pierre trois coups. Par d’habile subtilité, je parvins à attirer l’attention de Rickar Casterly, le Lord de cette famille très riche et autrefois alliée des Lannister. Il demanda à m’épouser et j’acceptais avec l’accord de ma sœur. Je fus donc mariée et devint une épouse exemplaire auprès de lui. Il n’était pas un homme méchant, au contraire et je fini même par apprécier sa compagnie. Toutefois, je n’oubliais pas mon objectif. Ainsi, je profitais de ma position pour me renseigner un peu plus sur le bras droit de mon mari, Joseph Ornell. Il s’avéra qu’en effet, il cherchait secrètement à renverser la couronne, jugeant ma sœur très mauvaise souveraine. Il avait déjà rassemblé nombre d’hommes prêt à prendre les armes. Je commençais alors à mettre en place quelque chose qui me permettrait de sauver ma sœur et ma famille mais aussi de me rendre ma liberté. Je créais nombre de fausses preuves, lettres, témoignages via des rumeurs anonymes et autres ruses. Puis un jour, mon mari fut retrouvé mort, assassiné juste après un conseil, lacéré de coups d’épées. L’entourage de mon mari me vit accablé par cet affreux crime. Une enquête fut menée par le mestre et il s’avéra que Joseph était le coupable. Il soupçonnait depuis un moment Rickar Casterly de me tromper avec sa femme. Joseph était entré dans une rage noire lorsqu’il s’était aperçu lors d’un conseil que Rickar avait dans sa poche le mouchoir personnel de sa femme. C’est juste après le conseil qu’il avait éliminé mon mari, pensant pouvoir s’enfuir par la suite. Lorsque le mestre l’accusa, il avoua son crime, certainement pris de remords. Joseph Ornell fut condamné à mort le lendemain. Bien entendu, j’étais derrière tout cela mais personne ne s’en douta jamais. Ainsi j’héritais de la richesse de Rickar Casterly, j’avais fait tuer le traitre à la couronne Joseph Ornell, son armée de mercenaires avait été démantelée et j’avais de nouveau la liberté de retourner à King’s Landing après avoir fait taire les rumeurs voulant que je trouve époux.

Une fois de plus, je gardais cette histoire secrète, faisant croire à tout le monde que j’étais profondément affectée par la mort de mon mari, excuse que je continue d’utiliser pour ne pas trouver un nouveau mari. Mon prochain mari sera peut être un homme dont je serais tombée amoureuse, qui sait … ? J’avais donc vingt ans lorsque je retournais chez moi auprès de ma fratrie. C’est là que je pris sérieusement les reines du réseau d’espions et continuait de gérer la diplomatie à ma manière. Après tout, quoi de plus facile de négocier avec des personnes lorsqu’on connaît leurs noirs petits secrets ? Toutefois, cette histoire avec mon mari m’avait appris autre chose, je devais mieux me protéger. Etant princesse Targaryen, ma vie était constamment menacée, de près ou de loin. Il me fallait une protection sure et fidèle, une personne capable de mourir pour me protéger. Je chargeais donc mon maitre espion de trouver cette perle rare. J’entendis bientôt parler d’un homme à l’attitude certes fantasque mais dont l’habilité au combat relevait presque du don. Je me renseignais sur lui. Il faisait partie d’une famille fidèle à la couronne. Tout était parfait. Je me rapprochais alors de lui et, après avoir vu ses talents, décidait de lui proposer de devenir mon garde du corps personnel, ce qu’il accepta. Ma requête ne s’arrêta pas là car je lui demandais l’année suivante de commencer à m’apprendre le maniement des armes.

Je suis aujourd’hui toujours à la cour de ma sœur Saelys. Je suis fidèle à ma famille et à la couronne. Je m’occupe de la diplomatie et voyage souvent pour aller rencontrer de nombreuses familles. Je reste discrète et préfère gérer mon réseau d’espion d’une main de maitre dans le plus grand des secrets. Toutefois, les décisions et le comportement de ma sœur commencent à m’inquiéter et je sais que Viseryon partage mon avis. J’ai comme l’impression que notre famille est très proche de beaucoup de nos ancêtres. Nous sommes deux sœurs et un frère comme Aegon le Conquérant, Visenya et Rhaenys. Je ressemble énormément à Daenerys Targaryen et mon frère porte le nom d’un de ses dragons. J’ose espérer que ma sœur Saelys ne se révèlera pas être comme notre ancêtre Aerys II, le roi fou …

Ces écrits étant beaucoup trop compromettants, je les garderais dans un lieu connu de moi seule où ils demeureront cachés jusqu'à bien après ma mort.

_________________

FIRE & BLOOD

Some battles are won with swords and spears, others with quills and ravens.
©️ FRIMELDA


Dernière édition par Kalierys Targaryen le Dim 8 Oct - 19:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hand of the queen

Crédits : aeairiel (avatar & signature).
Messages : 226
Métier : main de la reine siégeant au conseil restreint.
Titres : prince héritier du trône de fer et des trois royaumes.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Midnight in her eyes - Kalierys Ven 6 Oct - 14:45

———— Bienvenue à Westeros ! ————
Chargement en cours...

   Bienvenue ma soeeuuuur ! Yes

   Nous te remercions de t'être inscrit/e sur Perzys Anogar et nous avons hâte de lire ta fiche !

   Tu as une semaine pour la compléter ! Si ce délai est un peu court, n'hésite pas à nous demander de le rallonger pour toi, sans quoi nous allons nous inquiéter et mettre ta fiche de côté.

   Si tu as des questions, nous sommes là pour y répondre : tu peux t'adresser au staff par MP, ou venir nous voir dans la Chatbox ! Nous te demanderons simplement de ne pas poster ailleurs que dans ta fiche tant que ton personnage n'est pas validé.

   En attendant, si tu ne l'as pas déjà fait, te voilà un peu de lecture :
   - Le Règlement du forum , pour savoir comment nous fonctionnons et ce qu'il te faut faire... ou ne pas faire !
   - Les règles du contexte ainsi que le contexte lui-même, pour mieux t'intégrer dans notre chronologie.
   - Le bottin des avatars, histoire de vérifier que celui que tu convoites est bien disponible.
   - La chronologie du forum, une annexe utile pour savoir comment placer ton personnage temporellement aux événements. (Mais toutes les annexes sont bien, tu verras.)

   À très bientôt en jeu !

   

_________________

'there's no love in you' he was told once... he has loved so deeply that he can't go near it anymore. he can't approach it, he can't touch it. it is not to be talked about. but for the love of the seven, do not talk to him about dragon fire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
hand of the queen

Crédits : aeairiel (avatar & signature).
Messages : 226
Métier : main de la reine siégeant au conseil restreint.
Titres : prince héritier du trône de fer et des trois royaumes.

Voir le profil de l'utilisateur
Message(#) Sujet: Re: Midnight in her eyes - Kalierys Dim 8 Oct - 12:57

———— Félicitation, tu es validé ! ————
Chargement réussi

Bienvenue parmi nous ! Nous espérons que tu te plairas sur Perzys Anogar !

WOOT ! c'est parfait chère soeur, j'aime ton personnage, comme toujours. Eyes

Nous t'invitons donc à poster une fiche de liens par ici, pour que le reste du forum apprenne à mieux te connaître.
Tu peux également faire une demande pour un rp dans ce sujet.

Ne t'inquiète pas pour la réservation de ton avatar, on s'en occupe !

Bon jeu !


_________________

'there's no love in you' he was told once... he has loved so deeply that he can't go near it anymore. he can't approach it, he can't touch it. it is not to be talked about. but for the love of the seven, do not talk to him about dragon fire.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message(#) Sujet: Re: Midnight in her eyes - Kalierys

Revenir en haut Aller en bas
 
Midnight in her eyes - Kalierys
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Midnight]-les rendez vous des parties
» Juin 2012 : Isul Midnight Déjà Vu
» Novembre 2012 : Pullip Midnight Velvet
» Behind blue eyes...
» THE LORDS OF MIDNIGHT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Perzys Ānogār :: the long night :: madness to wisdom :: bienvenue à westeros-
Sauter vers: